Mesures antidumping

Mesures antidumping et antidumping en Turquie

En tant que membre de l'OMC, la Turquie peut édicter des mesures de défense de politique commerciale telles que des mesures antidumping, afin de protéger les marchés et les producteurs locaux et nationaux. L'objectif est d'empêcher un acteur étranger d'exporter un certain bien en Turquie à un prix très bas (c'est-à-dire inférieur aux coûts de production locaux) et de perturber les marchés et la production locaux. Cela peut se faire de diverses manières, mais la plus utilisée consiste à imposer des droits fiscaux supplémentaires sous la forme de mesures antidumping.

Les mesures et procédures antidumping sont régies par plusieurs législations différentes en Turquie, à savoir la Loi sur la prévention de la concurrence déloyale à l'importation, le Décret sur la prévention de la concurrence déloyale à l'importation et le Règlement sur la prévention de la concurrence déloyale à l'importation. La législation prévoit un ensemble complet de dispositions concernant les procédures et les règles applicables aux mesures antidumping, y compris les procédures d'application et les prescriptions en matière d'examen. Une fois en place, une mesure antidumping définitive sera exécutoire pendant une période de cinq ans, à moins qu'une enquête de réexamen intermédiaire ne soit ouverte et que la mesure ne soit abrogée par le Ministère.

Enquête sur le réexamen relatif à l'expiration

Comme indiqué ci-dessus, une mesure antidumping définitive expirera dans les cinq ans à compter de la date de son application ou dans les cinq (5) ans à compter de la date du réexamen le plus récent. Un avis d'expiration imminente sera publié par un communiqué au Journal officiel de la législation (Journal officiel) au cours de la dernière (dernière) année de cette mesure, et en fonction des demandes des parties liées (producteurs nationaux), un réexamen relatif à l'expiration sera lancé. de proroger, de modifier ou d'abroger ces mesures antidumping à la fin de cette période de cinq (5) ans.

Bien que seul un producteur national puisse demander l'ouverture d'un tel réexamen relatif à l'expiration, une fois le réexamen relatif à l'expiration ouvert, les exportateurs étrangers seront autorisés à participer et à faire partie de l'enquête, à présenter des allégations, des éléments de preuve et des avis. Il s'agit d'une étape cruciale pour les exportateurs étrangers, car c'est le seul moment où ils pourront présenter leurs réclamations et objections contre la mesure antidumping concernée.

Enquête de réexamen intermédiaire

considérant qu'une enquête de réexamen intermédiaire est ouverte pour le réexamen de la mesure en vigueur, à la demande de l'exportateur, de l'importateur ou du producteur national du produit concerné ou d'office, à condition qu'au moins un (1) an se soit écoulé depuis la date d'application de la mesure, ou depuis la date de l'examen le plus récent. Une enquête de réexamen intermédiaire est ouverte lorsque la demande contient des éléments de preuve suffisants montrant que le maintien de la mesure n'est plus nécessaire pour compenser le dumping ou qu'il est peu probable que le préjudice persiste ou se reproduise si les mesures étaient supprimées ou modifiées, ou que les les mesures ne sont plus suffisantes pour contrecarrer le dumping à l'origine du préjudice.

Enquête sur l'examen d'un nouvel exportateur

Une autre procédure d'examen est également disponible pour les nouveaux exportateurs. Il convient de noter que ce mécanisme de réexamen est différent des procédures de réexamen à l'expiration et intermédiaires. Les réexamens au titre de l'expiration et les réexamens intermédiaires sont des mécanismes qui, s'ils sont lancés, réexamineront les mesures antidumping dans leur ensemble et telles qu'applicables à l'ensemble du marché, ce qui signifie que les réexamens seront menés en tenant compte des données reçues de l'ensemble du marché et de chaque entreprise qui est considérée comme une partie pertinente à cette enquête. Tandis qu'avec l'enquête de réexamen du nouvel exportateur, le nouvel exportateur demandant le réexamen sera réexaminé séparément du marché et des autres exportateurs.

Select Language »