LOI SUR L'IMPÔT DES SOCIÉTÉS 101 - GUIDE DU DÉBUTANT POUR LES INVESTISSEURS ÉTRANGERS

A. Aperçu

La Turquie a un système fiscal complexe mis en œuvre avec de nombreuses lois, réglementations, communiqués et modifications ultérieures distincts. En conséquence, les principaux textes juridiques réglementant le système fiscal turc sont la loi de procédure fiscale n° 213 du 4 janvier 1961 (Loi de procédure fiscale), Loi n° 5520 sur l'impôt sur les sociétés du 13 juin 2006 (Droit fiscal des entreprises), Loi n° 3065 sur la taxe sur la valeur ajoutée et du 25 octobre 1984 (Loi sur la taxe sur la valeur ajoutée), Droit de timbre n° 488 et datée du 1er juillet 1964 (loi sur les droits de timbre) et la Loi n° 193 sur l'impôt sur le revenu du 31 décembre 1960 (loi sur l'impôt sur le revenu/ITL).

B. Impôt sur les sociétés et autres taxes applicables aux entreprises en Turquie

i.Impôt sur le revenu

À cet égard, l'article 193 de la loi sur l'impôt sur le revenu n° 2 (ITL) stipule que les revenus commerciaux, les revenus de l'agriculture, les salaires, les revenus d'un travail indépendant, les revenus des biens immobiliers et des capitaux mobiliers, les autres revenus et revenus sont des facteurs déterminants pour la régime fiscal en Turquie.

Il convient en outre de noter que pour les particuliers, la résidence et la propriété de biens et la citoyenneté en Turquie sont des facteurs déterminants pour les impôts applicables en Turquie. L'assujettissement à l'impôt d'un particulier en Turquie dépend principalement de ses revenus en tant qu'employé ou en tant que travailleur professionnel. La résidence est la principale qualification requise pour déterminer l'assujettissement à l'impôt des particuliers. Selon l'ITL, les personnes ayant leur résidence permanente en Turquie, ou qui séjournent en Turquie de manière continue pendant plus de six mois au cours d'une année civile, sont désignées comme contribuables entièrement responsables ou résidents.

Les calculs de l'impôt sur le revenu pour 2022 sont les suivants :

Montant du revenuTaux d'imposition
Jusqu'à 32.000 TL  % 15
Au-dessus de 32.000 TL et jusqu'à 70.000 TL20 % (taxe de 4.800 32.000 TL pour les XNUMX XNUMX TL initiales)  
Au-dessus de 70.000 TL et jusqu'à 170.000 TL27 % (taxe de 12.400 70.000 TL pour les XNUMX XNUMX TL initiaux)  
Au-dessus de 170.000 TL et jusqu'à 880.000 TL35 % (taxe de 39.400 170.000 TL pour les XNUMX XNUMX TL initiaux)  
Au-dessus de 880.000 TL40 % (taxe de 287.900 880.000 TL pour les XNUMX XNUMX TL initiaux)  

ii. Impôt sur les sociétés

Il convient également de noter que l'impôt sur le revenu s'applique à la fois aux particuliers tels que les employés et aux sociétés séparément et que le taux d'imposition varie pour chaque contribuable en fonction de sa nature et du revenu agrégé. En conséquence, l'impôt sur les sociétés est perçu sur les revenus des sociétés générés par les entités commerciales. Il s'agit de l'impôt le plus important et le plus caractéristique applicable aux transactions des sociétés, puisque cet impôt sur les sociétés n'est prélevé que sur les sociétés et non sur les personnes physiques. turc le taux d'imposition des sociétés est de 23% pour 2022, même s'il devrait être abaissé à 20 % en 2023. Les sociétés en Turquie peuvent être regroupées en tant que contribuables résidents ou non-résidents.

Si le siège social et le siège social d'une société sont situés en dehors de la Turquie, la société sera considérée comme une entité non résidente. Si l'un d'eux est situé en Turquie, la société est considérée comme une entité résidente. Les entités résidentes sont assujetties à l'impôt sur leurs revenus mondiaux, tandis que les entités non résidentes sont imposées uniquement sur les revenus tirés d'activités en Turquie.

Exemple 1 – Impôt sur les sociétés   Votre entreprise (Entreprise A) émet des factures pour un total de 1.000.000 2022 500.000 TL net (après impôts) au cours de l'année 100.000 et reçoit des factures totalisant 600.000 400.000 TL pour les produits et services achetés. Supposons également que la société A ait eu d'autres dépenses d'organisation au cours de la même année pour un total de 2022 400.000 TL. Cela signifie que les dépenses totales effectuées par la société A totaliseront 23 92.000 TL et que le bénéfice de la société A sera de 2023 XNUMX TL pour XNUMX. Cela signifie que le bénéfice de XNUMX XNUMX TL sera soumis à XNUMX% CIT (XNUMX XNUMX TL), qui sera payé d'ici mars XNUMX.  
Exemple 2 – IRS trimestriel (taxe temporaire)   La société A émet des factures pour un total de 1.000.000 TL net (après impôt) pour le premier trimestre 2022 (janvier, février et mars). Les dépenses d'organisation de la société A pour la même période sont de 100.000 1 TL. Scénario 900.000 : L'entreprise A n'achète aucun produit/service et n'a donc reçu aucune facture de tiers au cours du premier trimestre. Cela signifie que le bénéfice trimestriel de la société A est de 1.000.000 100.000 TL (23 207.000 2022 - 2 1). Ce bénéfice trimestriel sera soumis à un CIT trimestriel de XNUMX %, donc un total de XNUMX XNUMX TL devra être payé en tant qu'impôt temporaire d'ici mai XNUMX. Scénario XNUMX : La société A n'émet aucune facture pour le XNUMXst trimestre de 2022, mais fait des dépenses totalisant 500.000 TL. Pour les 2nd trimestre 2022, la société A ne fait aucune dépense mais émet des factures d'un montant total de 600.000 1 TL. Étant donné que la société A n'a eu aucun revenu au cours du XNUMXst trimestre, il n'est pas possible de déduire les dépenses de 500.000 TL effectuées au cours de la même période, de sorte que ces dépenses seront transférées au 2nd trimestre. Dans le 2nd trimestre, bien que la société A n'ait effectué aucune dépense et ait reçu un bénéfice de 600.000 500.000 TL, puisqu'il y a une dépense transférée de 100.000 23 TL du trimestre précédent, cette dépense transférée sera déduite et seulement 2 XNUMX TL seront soumis à XNUMX% CIT trimestriel au XNUMXnd trimestre. .  

iii. Taxe sur la valeur ajoutée

La TVA est la principale taxe applicable à presque toutes les transactions, y compris toute facture que votre entreprise émettra pour des services. Il existe différents niveaux de TVA applicables en fonction de la nature des produits et services. Cependant, le principal taux de TVA est de 18 %. Il existe également des taux de 8% et 1% qui peuvent être applicables selon la nature de la transaction. Les déclarations de TVA sont faites à la fin de chaque mois, à travers les factures émises et reçues, et la TVA correspondant à chaque mois doit être payée à la fin du mois suivant.

Exemple 3 – TVA   La société A souhaite émettre une facture de frais nets de 10.000 18 TL avec une TVA de 1.800 %. Dans ce cas, la TVA sera de 11.800 TL alors que la facture réelle devra être émise pour un total de 11.800 TL. Ces XNUMX XNUMX TL seront intégralement perçus auprès du client et le montant de la TVA sera déclaré au bureau des impôts à la fin du mois. Étant donné que la société A a déjà collecté le montant de la TVA, la société A devra payer cette TVA au bureau des impôts avant la fin du mois suivant.  
Exemple 4 – Déduction de la TVA   En prenant l'exemple ci-dessus comme base de référence, supposons que la société A émette une facture totale de 11.800 1.800 TL avec 1.800 1 TL notés comme TVA. Dans ce cas, la société A devra payer 11.800 5.000 TL au bureau des impôts. Cependant, cette TVA peut être déduite si la société A reçoit également des factures de tiers pour tout service ou produit acheté. Scénario 900 : La société A émet une facture de 900 1.800 TL à la société X en mai et achète à nouveau un produit d'une valeur de 900 2 TL + TVA en mai (la TVA sera de XNUMX) avec une facture de la société Y. Étant donné que les factures émises et reçues sont dans les délais le même mois, la TVA de XNUMX TL payée par la société A à la société Y sera déduite de la TVA de XNUMX XNUMX TL facturée par la société A à la société X, ce qui portera la TVA totale à payer par la société A à XNUMX TL. Scénario XNUMX : L'entreprise A n'émet aucune facture en Mai, mais achète un produit d'une valeur de 5.000 TL + TVA en Mai (la TVA sera de 900) avec facture de la société Y. Étant donné qu'il n'y a pas de factures émises par la société A en Mai, il n'y a pas de TVA déclarée, et bien que la société A ait reçu une facture avec 900 TL de TVA, il n'y a pas de TVA déclarée pour déduire ces 900 TL. Étant donné que les excédents de TVA ne peuvent pas être réclamés aux bureaux des impôts en espèces, cet excédent de TVA sera transféré au mois suivant (ou jusqu'à ce que la société A émette une facture). Supposons maintenant que la société A émette une facture de 5.000 XNUMX TL + TVA en Juin à la société Z en juin, pour 11.800 TL (1.800 TL TVA incluse). Dans des circonstances normales, la société A est tenue de payer un total de 1.800 900 TL de TVA pour le mois de juin en raison de cette facture. Cependant, comme il y a un excédent de TVA de 900 TL transféré à partir de mai, ces 900 TL seront déduits et la société A ne sera tenue de payer que les XNUMX TL de TVA restants.  

iv. La retenue d'impôt

La retenue à la source est un type d'impôt particulier, différent des autres mentionnés dans ce mémoire. Elle ne s'applique pas à toutes les transactions, c'est donc une taxe exceptionnelle. Il s'agit essentiellement d'un impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés prépayé, qui est généralement constaté directement à l'émission des factures (par exemple, les factures émises par les avocats). Le taux est de 20 %.

C.Remarques finales

Le cadre juridique concernant la fiscalité (et en particulier l'impôt sur les sociétés) en Turquie est très complexe. Il existe de multiples législations couvrant différentes taxes applicables, ainsi que des centaines de réglementations secondaires (règlements, communiqués, mémos fiscaux internes, etc.) qui régissent les règles et procédures applicables aux déductions, déclarations et pénalités fiscales. À cet égard, il est important de noter que cet article ne se veut pas un guide complet de toutes les questions relatives à la fiscalité en Turquie, mais plutôt une brève introduction à l'impôt sur les sociétés pour les étrangers souhaitant investir en Turquie.

Continuer la lecture avec DROIT FISCAL DES ENTREPRISES 102 - Numéro d'identification fiscale, cycles, soumission de déclarations et facturation en Turquie >

Select Language »